Infos / News

Simple comme bonjour : UNIVERS SOLIDAR développe une application de services pour l’après 11 mai…

Rédigé le 11/05/2020
Thierry Bret - Presse Evasion

« La technologie participative au service de celles et ceux qui veulent optimiser leur retour à la vie normale est disponible grâce à l’application spécifique crée depuis peu par UNIVERS SOLIDAR, structure associative labellisée ESUS dans l’Yonne… ».

Les valeurs de l’économie sociale et solidaire transpirent au quotidien dans les actions engagées par la structure associative de Puisaye-Forterre depuis sa création en 2011. Sa dernière réalisation en date n’est autre qu’une application mobile permettant de diffuser toutes les opérations susceptibles d’interpeller celles et ceux qui veulent sortir de la période de confinement…Utile et ingénieux système !

BLENEAU : L’argument ne manque pas de sel à la lecture du simple feuillet informatif qui fait office de dépliant. Le nouvel outil technologique décliné par l’association de Puisaye-Forterre depuis une semaine est la seule offre numérique capable d’annoncer et de géo-localiser dans le même laps de temps les arrivages de masques et de gel hydro-alcoolique sur notre territoire.

Utilisant les moyens mis en œuvre sur la plateforme « TAM-TAM France », ce mode de communication numérique novateur s’avère très précieux à l’usage pour ses utilisateurs à l’amorce de la reprise progressive des activités dans notre département.

Un simple contact téléphonique facilite en effet à l’instant « t » la diffusion d’informations nécessaires pour connaître les lieux où l’on peut se procurer la fameuse marchandise. Celle-ci est indispensable au respect des procédures sanitaires mises en place dans le cadre du plan de sortie de crise voulu par le gouvernement.

Mais, attention, l’application ne se borne pas à limiter son contenu. Elle apporte également bon nombre de renseignements et services aux municipalités, aux associations, aux organisateurs d’évènements, aux filières de l’économie. Sans omettre, bien sûr, les acteurs du tourisme qu’ils soient professionnels ou consommateurs lambda.

Lire la suite de l'article sur Presse Evasion

Crédit photo : Solidarcom